Guide des bracelets Mala

Les Mala tibétains sont des colliers ou bracelets de perles, 108 pour être exacte. En effet en sanscrit Mala signifie : guirlande de perles, collier de fleurs ou encore guirlande de méditation selon les traductions. Fabriqués à partir de pierres, de bois ou de graines. Ils se portent autour du cou ou au poignet.

Dans le bouddhisme ce sont des objets sacrés qui servent à la prière ou à la méditation. D’ailleurs à cet effet, il est souvent nommé Japamala .

De nos jours leur usage est variable et certains le portent pour son caractère esthétique et ethnique. On constate que depuis quelques temps c’est un bijou à la mode.

 

A quoi sert un bracelet Mala?

Pratiquer le japa

A l’origine, un bracelet Mala sert a pratiquer le JAPA. Cela consiste à réciter un mantra (Manas : mental ; Tra : calmer tranquilliser) lors de la méditation afin de lâcher le mental. Il sert alors de chapelet, chaque perle est égrenées et sert de compteur. De plus le fait d’occuper ses doigts, calme et concentre sur le sens du toucher.

 

Les bienfaits du japa sont nombreux et permettent :

  • De lever les peurs
  • De Purifier le coeur
  • D’Apporter la paix
  • De développer l’amour inconditionnel
  •  De réduire l’attachement
  •  De faire monter la Kundalini
  •  De lever les illusions
  •  De détruire le karma négatif

 

L’art de la méditation

Le bracelet tibétain est un bon outil d’aide à la méditation. Il permet de se concentrer sur les cycles respiratoires afin de gagner en introspection et acquérir un meilleur lâcher prise. En effet en canalisant ainsi le mental, on limite le flux de pensée .

 

Dans la pratique du Yoga

Le Mala aide à faire le vide. Il apporte de la sérénité et accroît la concentration.

 

Pour la prière

Quelque soit la religion dont on parle, le bracelet Mala peut être utilisé comme un chapelet pour réciter des prières. Il facilite l’introspection afin de se rapprocher de son dieu, selon ses croyances.

 

Purification et élimination des énergies négatives

Les bracelets en pierre naturelle possèdent des vertus en lithothérapie. C’est a dire que suivant les minéraux choisi, le porteur pourra se purifier, repousser les énergies négatives, gagner en sérénité et en apaisement.

 

Pour l’esthétique en tant que bijoux

Porté comme un collier ou un bracelet, il apporte un coté ethnique a vos tenues. il est très à la mode.

Pourquoi le Mala est-il constitué de 108 perles?

Dans le bouddhisme ainsi que chez les tibétains, le nombre 108 est considéré comme sacré

  •  Le chiffre 1 représente DIEU ; le 0 représente l’humilité dans la spiritualité ; le 8 est le symbole de l’infini.
  •  Les nadis qui convergent vers le chakra du coeur ( équilibre entre le spirituel et le physique ) sont au nombre de 108.
  •  Dans le bouddhisme, les déesses et dieux, dont bouddha possèdent 108 noms différents.
  • Il représente les 108 Sentiments : 36 en rapport avec le passé ; 36 en rapport avec le présent ; 36 en rapport avec le futur.
  •  Il faut 108 épreuves et souffrances spirituelles pour atteindre l’illumination dans le bouddhisme
  •  La religion indoue est constituée de 108 écrits, textes philosophiques et sacrés
  •  En inde il existe 108 péchés à éviter et 108 vertus à cultiver.
  • C’est le nombre de position de Yoga ainsi que le nombre de mouvements au Thaï chi
  • Dans le tantra il existe 108 mudra ( geste spirituel qui réoriente le flux énergétique )

Cependant, certains Mala sont plus petits. Ils permettent des répétitions plus courte. En revanche ils sont toujours constitués d’un fraction du nombre 108 soit : 1/2 = 54 perles ; 1/4 = 27 perles ; 1/3 = 36 perles ; 1/12 = 9 perles.

 

Autres caractéristiques du bracelet Mala

Le fil du bracelet

Les perles ou graines sont enfilées sur un cordon. De façon traditionnel celui-ci est tressé de 17 fils

  •  3 de ces fils sont représentatifs des 3 corps :  physique ( monde matériel, monde des sensations ) ; astral ( énergie vitale, corps émotionnel ) causal ( bonheur, joie, mental, croyance, jugement, archétype).
  •  5 de ces fils sont représentatifs des 5 sagesses ou familles de bouddha : La terre ;  L’eau ; L’air ; Le feu ; L’espace
  •  9 de ces fils sont représentatifs du bouddha primordial Vajradhara et des 8 bodhisattvas ( qui aspirent à suivre le chemin indiqué par le Bouddha Shakyamuni ” Siddharta Gautama”.

De nos jours la plupart des Mala ne possèdent qu’un seul fil.

 

Les perles des bracelets Mala

Les 108 perles qui constituent le Mala sont identiques pour la plupart. Cependant sur certains modèles, vous constaterez que certaines sont différentes.

  • La perle du guru : Appelée aussi bille de tête ou du maître, elle marque le début ainsi que la fin des répétitions.
  • Le cône se trouvant au dessus de celle-ci représente la vacuité.
  •  Les marqueurs : placés entre des comptes de perles multiples de 108 ( 54 ; 36 ; 27 ou 9 ). Ils permettent des répétitions plus courtes.

 

Comment égrener un Mala?

Un Mala se tiens entre le pouce et le majeur. On essaye d’éloigner au maximum l’index. En effet, se doigt représente le négatif ainsi que l’égoïsme ( dans notre culture, il n’est jamais agréable de se faire montrer du doigt ).

Tout en récitant le mantra, on égrène les perles une à une, à l’aide du pouce et en les tirants vers soi. Symbolisant ainsi l’accumulation du karma positif. Mais également le fait de tirer les êtres du négatif.

Le fait de l’utiliser régulièrement polira les perles et le fera briller. Eviter tout de même de vous doucher avec. L’exposition au savon et gel douche pourrait l’endommager.

 

Sachez enfin qu’un Mala peut se casser. Lorsque c’est le cas, c’est qu’une étape à été franchi pour atteindre des degrés supérieur. Votre bracelet Mala a accompli son travail, il ne vous reste plus qu’a en acquérir un autre afin de continuer votre évolution spirituelle.